1972, qui a écrit quoi ?

Aux Editions Iwacu, à travers la collection “Témoins”, nous avons aussi l’ambition d’éclairer un peu notre passé. Ce passé tragique qui nous hante et empoisonne notre présent et compromet notre futur. « Avant de tourner une page, il faut la lire », disait un grand homme. C’est très important. Les manipulations politiques et ethniques profitent justement de ce « blackout” sur notre passé. On ne peut pas construire l’avenir sans connaître, reconnaître et accepter son passé. En ces jours où les Burundais se souviennent de 1972, cette année écrite en lettres de sang, c’est l’occasion de se demander qui a écrit quoi sur cette funeste année. Le professeur Eric Ndayisaba nous donne un éclairage très riche  sur cette littérature.

Gerard Birantamije, Enseignant et Chercheur en science politique lui nous partage une note de lecture de Hutsi,  le dernier livre d’Antoine Kaburahe. D’après ce chercheur, sans être un livre d’histoire, « ce récit traduit les peurs, les angoisses et les rancœurs endurées par des générations de Burundais. » Le constat de Gérard Birantamije est partagé par Isaac J. Nzotugicimpaye  pour lui « Hutsi » a le mérite de « rendre palpables et concrètes les réalités qui nous échappent lorsque nous regardons notre histoire tragique avec recul. »

Écrire, éditer « nos histoires », c’est notre contribution à ce devoir de vérité et de mémoire. Le forum de notre site est ouvert pour des contributions que nous espérons riches, critiques, constructives.

Antoine Kaburahe, Journaliste &Editeur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.