Joël Paul

Fils de boulanger, né en 1952 en Picardie. Joël PAUL commencera sa vie active comme commis, mais son père s’exila aux antipodes. Il embarque à 17 ans sur Le Calédonien, un paquebot mixte des messageries Maritimes en 1969 pour le rejoindre sur le Caillou. Un voyage de 45 jours en passant par les Marquises et Tahiti qui inspireront un roman en 2007 Le Calédonien paru chez l’Harmattan dans la collection Lettre du Pacifique. Joël PAUL ne quittera plus le Pacifique, il est citoyen calédonien. Après une carrière à ENERCAL, Société Néo-Calédonienne d’Énergie. Titulaire d’un DESE du CNAM, il est aujourd’hui retraité. Il se consacre en dilettante à l’écriture et la rédaction d’articles principalement littéraires sur des blogs. Père de quatre enfants, remarié avec une Vietnamienne après le décès de sa première épouse également originaire d’Asie. Il tisse des liens avec l’Indochine qui lui inspireront un roman (parution en cours d’année 2017) Les Moustaches de Tigre édité chez l’Harmattan dans la collection « Portes océanes » dirigée par Frédéric Angleviel, professeur des universités en histoire et Paul Magulue Fizin, docteur en histoire. Ce retour chez l’Harmattan a été entrecoupé de courts romans édités chez Humanis : les visiteurs du Château Hagen et 3 minutes avant la fin du monde ainsi que des recueils de nouvelles en autoédition. Deux ateliers d’écriture avec Yves Borrini comédien émérite à la maison du livre de Nouvelle-Calédonie pour la compagnie Kalachakra à la recherche de monologues sur « Métiers de Nuit NC » lui donneront l’envie d’écrire deux sketchs pour la compagnie les Artgonautes du Pacifique. Il est coauteur du spectacle « Paroles de Thio » encore en tournée en Nouvelle-Calédonie en 2017. www.joel-paul.com
Joël Paul sort dans quelques semaines aux Editions Iwacu « Lénine est mort au pays des Grands Lacs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.